5 bonnes raisons de (re)venir à Versailles cet hiver

Les températures descendent, le froid s'installe... et vos vacances arrivent !
Voici 5 raisons pour lesquelles janvier, février et mars sont des mois idéaux pour des vacances ou un week-end à Versailles. Cet hiver 2018 s'annonce royal...

1 - Vous éviterez la foule

Versailles étant une ville touristique, vous y trouverez forcément beaucoup de monde pendant les mois d'été.
Privilégier les mois d'hiver, ça veut dire :

Vue du Château de Versailles en hiver sous la neige

Moins d'attente au Château de Versailles

Il y a en général moins d'affluence au Château en hiver,
donc moins d'attente pour y accéder !
Vous pouvez même réserver votre billet à l'avance
en faisant un tour sur notre page Quel billet choisir ?

Visite guidée dans le quartier Saint-Louis à Versailles avec l'Office de Tourisme en hiver

Des visites guidées plus intimistes

Il y a souvent moins de monde sur les visites guidées,
et vous pourrez découvrir nos visites en petits groupes.
L'Office de Tourisme a d'ailleurs un programme de visites-conférences 
spécial Basse Saison !

Découvrir les musées qu'on n'a pas eu le temps de voir en été

A cause de l'affluence estivale au Château, on a tendance à y passer une journée entière sans avoir le temps de découvrir la ville.
Si vous venez en hiver, c'est l'occasion d'aller visiter la Galerie des Carrosses, la Salle du Jeu de Paume, le Musée Lambinet, ou simplement de se balader en centre ville..

  • Vue sur l'Orangerie du Château de Versailles
  • Maisons dans le quartier Saint-Louis à Versailles
  • 2 personnes se baladant dans le parc du Domaine de Versailles
  • Arbres dans le parc du Domaine de Versailles
  • Vue sur la Cathédrale Saint-Louis depuis le Potager du Roi

2 - Vous ferez les plus belles photos

Avis aux instagrameurs et autres photographes éclairés : la lumière et le décor hivernal feront de Versailles un magnifique écrin pour vos photos d'hiver !
Petit florilège pour illustrer mes propos...

Article rédigé par Adélaïde
Publié le jeudi 04 octobre 2018 à 08h38